Rien à voir avec le feuilleton débile du presque même nom... Ici, il s'agit d'Amour de la moto, des Vieilles Gloires de nos pères et grands pères, et de la Beauté des paysages traversés...

Cela faisait des années qu’Alain m’en parlait… ça faisait des années que j’avais envie d’y participer…

La sortie d’automne de la bande des «Vieilles Gloires» a lieu le premier week end d’octobre, et cette année… j’en suis !!!

Vendredi 5 octobre
Nancy – Villers le Lac (Morteau)

Le rendez vous est fixé à 7h30, à la station essence sur l’A31, au niveau de Richardménil. J’arrive à l’heure et Pascal est déjà là… avec sa «Mamie teutone».

Nous nous sommes déjà rencontrés, lors de plusieurs sorties de printemps des Vieilles Gloires auxquelles j’avais eu la chance de participer, en tant qu’invitée…

Je n’ai pas de moto ancienne, mais ce sont des motards avant tout… le groupe n’est pas sectaire…

Nous attendons encore plusieurs participants, j’ai donc le temps d’aller me prendre un petit chocolat au distributeur..

Puis les motards arrivent un par un… Alain avec son Fazer, Alain «bis» avec une «Mamie Teutone bis» presque dans son jus…(la moto, pas Alain !!!), Hervé avec une Goldwing et Sucette, son petit chien, installé confortablement dans son «Dog’couffin» sur le réservoir, au chaud derrière la bulle… puis Francis avec sa magnifique BSA… ahhhh, les petites vieilles anglaises !!!!

Nous sommes au complet ici, et partons pour Bayon, retrouver le reste de l’équipe, chez Roland.

Là, Daniel et France accompagnés de Reine (un adorable labrador) nous attendent avec la voiture et une autre «Mamie Béhème» sur la remorque. Roland quant à lui, est prêt, avec sa belle W650 Kawa… superbe elle aussi, un peu rétro/néo-classique…


IMG_6618

Les retrouvailles étant faites, nous nous préparons pour le départ, direction le Col du Ballon d’Alsace par Rambervillers, Bruyères, Le Thillot.

Le groupe s’en va pétaradant… à allure modérée, chacun trouvant petit à petit sa place dans le cortège… Le paysage défile, tantôt encore embrumé, tantôt découvert… mais on sent que le soleil n’est pas loin. Les prés alternent avec les bois, les petits villages avec les fermes isolées… Daniel et France ferment la marche, dans le rôle de voiture balais…

Ces motos plus ou moins jeunes devant moi… cette douce musique de la BSA avec ses sautes d’humeur parfois un peu bruyantes… tous ces phares dans mes rétros… c’est beau… et moi, ça me fout des frissons !!!

Nous traversons Rambervillers, pour prendre la direction de Gérardmer par Bruyères. Je ne connais pas cette petite route, elle est superbe… bucolique à souhait, elle longe la vallée de la Vologne et traverse des petits villages comme Les Evelines, le Kertoff, où se trouve la plus vaste zone de sapins du massif des vosges…

Après Kichompré, nous arrivons à Gérardmer, que nous laissons de côté pour filer sur LaBresse.

La route déroule son ruban tortueux sous nos roues… le soleil commence à chauffer, et les chromes des vieilles dames qui nous accompagnent, se mettent à faire de l’œil aux envieux…

En entrant dans La Bresse, après avoir traversé une zone en travaux, gravillonnée et bosselée… une première pause s’impose…

Ça tombe bien, j’ai une faim de loup… et un petit pâté délicieux accompagnera mon grand crème, confortablement installée avec le groupe, à la terrasse d’un troc, en plein soleil…

IMG_6619 IMG_6620

Le week end s’annonce décidément bien…

Je connais peu de monde… je retrouve avec plaisir Daniel et France, avec qui j’avais passé deux ou trois jours à Bauduen, en 2005, lors de notre virée motarde avec les petits Chreks…à l’époque, j’avais ma première 125… Roland aussi y était. J’ai le souvenir de soirée avec Roland à l’accordéon, et Daniel avec son cahier de chansons… J’avais vu Pascal et Francis lors de sorties des Vieilles Gloires… Quant à Alain et Hervé, je ne les connaissais pas. Mais nous avons tout le week end pour faire connaissance.

Nous voilà réchauffés et prêts à continuer la route.

Cornimont, Le Thillot…

Nous traversons le Ménil-Thillot, et admirons les dizaines de personnages, façon «mannequins»… habillés à l’ancienne, mis en situations de la vie quotidienne et représentant des vieux métiers ou des loisirs, souvent associés au vélo… Ramoneurs, pompiers, schlitteurs, bouchers, sportifs, écoliers, facteur, paysans… et j’en passe.

Le groupe file à bonne allure, je ne peux donc pas m’arrêter faire de photos… je risquerais de les perdre.

Nous continuons donc en direction du Thillot pour bifurquer direction Belfort, en passant par le Col du Ballon d’Alsace où nous ferons une petite halte «rassemblement des troupes».

IMG_6621


On en profite pour photographier les anciens...
euuh... je voulais dire les anciennes...

IMG_6622

IMG_6624

Les garçons, chanceux, peuvent en profiter pour faire la pause… quant à moi, je dois attendre un endroit plus adapté…

Après quelques minutes à admirer les motos, le paysage, les motards.. (enfin… !!!) nous amorçons la descente du col vers Belfort.

La route est magnifique… la forêt nous abrite et nous prive de soleil… mais les couleurs de l’automne explosent… et même si les feuilles qui tombent sur la route nous font redoubler de vigilance, je me délecte de ce spectacle flamboyant, tout au long de la descente…

La traversée de Belfort angoisse pas mal Pascal, mais finalement, on s’en sort bien… nous n’avons même pas réussi à perdre Daniel… !!!

Nous faisons le plein à la sortie de Belfort et en profitons pour se taper la cloche au self du supermarché… un bon petit repas chaud dans la joie et la bonne humeur… les motos stationnées devant les panneaux d’interdiction de stationnement, comme il se doit !!!

IMG_6625 IMG_6626

Après ce petit encas… nous reprenons la route direction Delle… où nous nous donnons rendez vous… sous le panneau d’entrée d’agglomération (c’est le chef qui l’a dit hein !!). Nous faisons un tour pour rien, puisqu’il nous faut repartir sur nos pas, pour retrouver la bonne route…

Mais le passage à Delle aura incontestablement marqué les esprits… nous en reparlerons et en rierons allégrement le soir même autour de la table… entre «je n’avais pas de fric à delle», ou «si tu étais tombée, tu aurais été morte à delle»… je vous en passe et des meilleures… Mes petits amis les rois de la blague ne se lassaient pas de trouver des associations toutes plus drôles les unes que les autres…

Trop forts… !! Ne changez pas les garçons… j’adore votre humour…

Notre Pascal-l’éclaireur nous a emmené ensuite sur Saint-Hippolyte où nous faisons une nouvelle halte «rassemblement des troupes» avant de filer par les petites routes sur Goumois, où nous avons prévu de nous arrêter prendre un pot.

Nous sommes donc stationnés au soleil, devant un hôtel bar resto, où je vais faire un petit séjour «autorisé» par la gentille patronne… ben oui, vous messieurs, pouvez vous soulager n’importe où… c’est plus délicat pour moi !!!

IMG_6629

Daniel et France nous rejoignent, nous pouvons donc reprendre la route. Une petite route sublime, surplombant la vallée du Doubs jusque Goumois… De l’autre côté du Doubs, les aplombs rocheux se dressent au dessus de la forêt rougeoyante, c’est de toute beauté…

Arrivés à Goumois, nous cherchons en vain un troc… nous passons même la frontière, malgré notre «sans papier» (Roland n'avait pas les papiers de sa moto sur lui... ), pour faire demi tour aussitôt.

IMG_6630


Une petite pause photo quand même...

IMG_6631

IMG_6634

Nous pouvons maintenant repartir vers Maîche où Pascal nous a prévu un petit itinéraire très sympa… pour rejoindre Villers le Lac, lieu de notre séjour.

Nous faisons une pause «boit sans soif» sur la route de Maîche et regagnons ensuite la verdoyante vallée du Doubs pour descendre sur Le Barboux et Villers le Lac. Cette petite route est vraiment magnifique… Merci encore Pascal pour nous avoir concocté de tels itinéraires…

Arrivés à Villers le Lac, nous quittons la vallée pour monter sur un plateau, où se trouve le lieu-dit le Chauffaud, sur la route du Col des Roches. C’est au Chauffaud que se trouve notre auberge, "L’auberge sur la roche". L’endroit est magique… dans les pâturages, entourés de forêt… au calme… une ferme isolée, magnifique masure franc-comtoise dont la façade est classée au patrimoine national…

IMG_6636

Daniel et France nous y attendent. C’est eux qui connaissaient l’endroit…
bravo, c’est vraiment un gîte super.

IMG_6637


Ambiance chalet de montagne, bois et vieilleries suspendues au plafond, ou posées partout sur les étagères, sur le moindre recoin de boiserie… accrochées au mur ou aux poutres… ça sent l’authentique…

IMG_6641

C’est une maison qui vous touche... une des ces vieilles maisons qui témoignent de tant de vies passées… mais si elle ne parle pas, il suffit de l’observer pour l’entendre vous raconter tout ce qu’elle ne peut pas vous dire…

Chacun s’attache à garer sa moto, défaire les bagages… tout en devisant déjà sur ce grand moment de bonheur que fut cette journée.

Le petit garage est réservé aux «Mamies» qui ont besoin d’un peu plus d’attention que nos petites jeunes…

IMG_6639


Le Fazer et mon CBF dormiront donc dehors, sous l’œil bienveillant
de la «m’dame Béhème» de Daniel…

IMG_6638

Nous entrons ensuite prendre «possession» de nos chambres et visiter la maison. Daniel et France dorment dans une chambre au rez de chaussée. Les garçons (Alain, Francis, Pascal, Hervé et Roland) dormiront dans le petit dortoir. Alain et moi partageons la chambre à l’étage (ben oui, Véro me l’a prêté !!! Je vais essayer de ne pas le casser !!).

Les lieux sont confortables, accueillants, très chaleureux. Notre chambre est pourvue d’un grand lit (que je laisse à Alain…) et d’un lit superposé, dont j’occupe le couchage inférieur. La petite salle de bains est correcte… comme souvent, je trouve qu’il manque de supports serviettes, ou d’une chaise pour poser les affaires… mais c’est un détail…

Notre fenêtre donne sur le jardin potager de l’auberge, le pré et la forêt au fond… on entend les sonnailles des Montbéliardes qui paissent au loin… cette petite musique est tellement apaisante…

Une petite douche vite fait et hop… tout le monde à l’apéro… !!!

IMG_6642

Je descends rejoindre tout le monde dans la salle à manger. L’ambiance est top… je commande un bon petit Macvin… et la soirée avance, d’une manière agréable.

Une méga salade composée en entrée (salade verte, pommes, noix, comté), un gratin de courgettes et un plat de saucisse de morteau…, une assiette de fromages locaux (Morbier, Comté, Cancoillotte) et une tarte en dessert.

IMG_6644

Le repas se déroule dans la bonne humeur, entre les histoires drôles des uns, les imitations à la Garcimore de Roland, et les allusions parfois douteuses dont je fais l’objet (si si j’insiste !!!!).

Alors... "... shit orange, ou shit citron...?"

IMG_6645 IMG_6646 IMG_6648

Personnellement, j’ai passé une très agréable soirée… même si je me suis fait charrier plus que de raison… c’est de bonne guerre… France étant accompagnée de son homme… ils n’ont pas osé la titiller… courageux comme ils sont !!!

Et puis, en partant avec une bande de zoulous pareils… masculins pour la plupart… je savais un peu à quoi m’attendre… et si je suis vraiment honnête… je peux presque aller jusqu’à dire que ce n’était pas pour me déplaire… !!!

La dernière tisane avalée, après avoir joué aux devinettes pour trouver de quelle plante elle était composée (feuilles de Bouleau, Lavande et ….), je propose une petite marche nocturne, histoire d’aller se coucher avec moins de scrupules, après avoir bien mangé et… bien bu !!

Tout le monde suit, ou presque… Hervé notre dormeur, file au lit avec Lucette (euh...Sucette !!!). Nous faisons une toute petite balade… histoire d'évacuer... (!!!)

IMG_6653 IMG_6654 IMG_6655

ça fait du bien mais…mes «vieux» motards sont fatigués !!

Allez zou… tout le monde au lit !!!

Samedi 6 octobre
Balade Haut-Doubs & Jura.

Je n’ai pas trop entendu Alain ronfler… (j’avais prévu les bouchons !!!) et dans l’ensemble j’ai assez bien dormi.

Nous nous levons vers 7h30 pour descendre au petit déj à 8h. La table est bien fournie… thé, café, chocolat, pain de campagne, pain d’épices, confitures, jus d’orange… mais aussi, un beau morceau de comté…

IMG_6660

IMG_6661

Je me régale…

Les convives habituels sont plein d’entrain, et nous devisons déjà sur la journée et les belles routes que nous allons suivre.

A 9h30 tout le monde est prêt… le brouillard n’est pas encore levé, et j’ai loupé la photo des deux chevreuils qui déjeunaient eux aussi, à proximité de l’auberge…

IMG_6657

IMG_6658

Nous partons direction Pontarlier par la D47, toute petite route qui passe par Les Gras, Les Fresses, Les Alliés, Les Etraches… c’est magnifique, la route est bordée d’arbres aux couleurs rouges, jaunes, bordeaux, tout ça posé sur un tapis vert tendre qu’illuminent encore les dernières gouttes de rosée…

Aucune photo ne saura jamais illustrer vraiment ce que l’on éprouve à rouler avec une bande de potes, dans des endroits pareils…

IMG_6665

IMG_6666

A Pontarlier, nous tournons un peu… pour reprendre la direction d’Oye et Pallet et longer le Lac de Saint Point. Nous filons tout droit jusque Chaux-Neuve pour descendre sur Saint-Claude par Morez et la petite route qui traverse la Combe des Cives et longe le Lac des Mortes (sur la GTJ : Grande Traversée du Jura).

Je profite que l'endroit est peu fréquenté pour partir en avant, me poster un peu en hauteur, histoire de photographier les vedettes du jour...

IMG_6667

IMG_6668

IMG_6669

Même de dos, ils sont beaux... non ?

IMG_6671

Arrivés sur une petite butte, nous rencontrons un berger et son troupeau... en transhumance d'un champ à un autre, sans doute...

IMG_6673

Cette petite route est creusée au fond d’un vallon qui passe par La Chapelle des Bois où nous nous sommes arrêté prendre un café pour les uns, un thé pour les autres… voire une tisane de houblon pour les incorrigibles !!!

IMG_6674

Le village est calme, et les motos sont un peu l’attraction du week end !!!

Il y en a même qui en profitent pour essayer la belle W650 à Roro...

IMG_6676

Mon Dieu... faites qu'il me la rende... faites qu'il me la rende...

IMG_6677

Les italiens parlent avec les mains.. les lorrains avec les pieds !!!

IMG_6679


Nous repartons gaiement pour descendre dans la capitale de la Pipe…(inutile de vous dire autour de quel sujet ont tourné les blagues du jour !!!) et du Diamant (mais je ne sais pas pourquoi, ce deuxième «joyaux» de la région inspirait nettement moins l'assistance masculine...!!)

Arrivés à Saint-Claude, nous avons un peu de mal à trouver un resto digne de ce nom… mais c’est sans compter sur les habitants que nous interrogeons… et qui nous indiquent une adresse assez géniale, ma foi…

Nous avons mangé au San Yaude (Saint Claude en patois…) et l’adresse est excellente… demandez donc à Pascal...

IMG_6681

Boites chaudes pour certains (Mont D’or), Sot l’y laisse aux morilles pour les autres… et je ne sais plus pour ceux qui restent… les desserts étaient eux aussi à la hauteur du plat principal… délicieux et, ce qui n’est pas négligeable, présentés très joliment.

IMG_6682

IMG_6683

Alain a payé son coup… c’est son anniversaire demain…

Nous quittons le resto vers 14h30 pour remonter vers Villers le Lac par une autre route, tout aussi belle que celle de ce matin…

IMG_6684

Dés la sortie de Saint Claude, nous prenons de l’altitude (c’est pas compliqué, St Claude étant dans un trou…) et la vue prend de la hauteur… Un petit parking avec un point de vue magnifique semble idéal pour les photos individuelles que je voudrais faire de chacun, avec sa moto.

Les p’tits gars rechignent, mais finalement se prêtent volontiers au jeu… à part Roland qui essaye de rivaliser avec Pascal et prend un air bougon « moi j’aime pô les photos, je regarderai pas l’objectif… na !!! ».

Et bien tant pis… nous avons donc Roland… de profil, mais de dos aussi… (ça t’apprendra à faire ta mauvaise tête…) !!!

Bon... je vous les présente...

Roland "le bout en train..."
Kawasaki W650, 650 cm3, 1999

IMG_6688

Daniel, "Grand Prince des étoiles"
BMW R100R, 1000 cm3, 1994

IMG_6689

Pascal, dit "maître bougon"... (mais on l'aime quand même !!)
BMW R60 Série 2, 600 cm3, 1967

IMG_6690

Alain, le dernier de la bande, enfin je veux dire, le dernier arrivé quoi...
BMW R60 Série 2, 600 cm3, 1961

IMG_6691

Francis, amoureux des Vieilles (et pas forcément petites...) anglaises
BSA A7, 500 cm3, 1958

IMG_6692

Hervé, et Lucette... enfin... Sucette...
Honda Goldwing, 1500 cm3, 1990

IMG_6693

Alain, dit "Schrek" ou Alain le Lorrain
Yam, Fazer, 600 cm3, 2004

IMG_6694

Moi... je reste cachée... le privilège de celui qui prend les photos... hé hé !!!

La séance photo terminée… nous reprenons la route direction Pontarlier par la Rixouse, Saint Laurent en Grandvaux. Un petit arrêt sur une petite route... Belle lumière n'est ce pas...

IMG_6696

IMG_6697


A Pontarlier, nous rattrapons la magnifique route qui longe le Doubs et qui emprunte le Défilé d’Entreroche, aussi appelé Défilé du Pont de la Roche.

IMG_6699 IMG_6701 IMG_6703

Là, nous faisons une halte au hameau de Remonot (je crois…) où se trouve une petite chapelle nichée dans une grotte…

IMG_6704 IMG_6705

IMG_6706 IMG_6707

Chacun y va de sa petite prière dans la chapelle… sans pour autant que l’un d’entre nous ait vu un quelconque miracle s’accomplir pour lui changer ses pneus (n’est ce pas Alain ??).

Après un moment d’effarement provoqué par le passage d’un «motard-bolide-inconscient-doublé-d’un-abruti-total» qui allumait comme un dingue sur cette petite route viroleuse et sans visibilité… nous regrimpons sur nos montures pour filer sur Morteau… et y boire une bonne bière… (et y manger une petite saucisse… ??? ben non… même pô…)  !!!

Le coin est animé, il y a match de rugby ce soir… le vendeur du magasin de sport d’en face, use et abuse de sa corne de brume et nous casse les oreilles…

Notre petite bière avalée… il est temps de rentrer à l’auberge, France qui a passé sa journée toute seule là-bas, doit trouver le temps long…

Allez… zou… on y va !!!

Un arrêt à la pompe de Villers le Lac, et nous rentrons au bercail.

Une petite douche vite fait, et rendez-vous pour l’apéro… c’est fout comme les bonnes habitudes se prennent vite…

Ce soir, nous partageons la salle à manger avec une famille de 4 personnes, et un couple. Ils ne sont pas bavards, mais ce n’est pas facile non plus de s’intégrer à un groupe… d’autant que ces deux jours nous ont déjà permis de nous forger des souvenirs communs…

Le repas est sympa… tofaille et jambon à l’os… salade, fromages, dessert et tisane… ce soir… ce sera Serpolet et … je ne sais plus non plus !!!

L’heure du match arrive… certains y vont, d’autres vont se coucher (Hervé, tu m’entends ????) quand à moi, je propose la presque habituelle balade nocturne…

Moins de succès ce soir… nous nous retrouvons à 5 mais l’avantage, c’est que ces 5 là ont envie de marcher… nous trottons donc pendant plus d’une heure, de nuit… à écouter religieusement les explications de Daniel qui est un puits de connaissance en matière d’étoiles… et de planètes…

Je sais maintenant que l’étoile du berger… Vénus, n’est pas une planète…

Entre deux leçons de choses, nous poursuivons notre balade en entonnant des chansons… les deux musicos et moi… alors qu’Alain et Francis nous suivent de loin… en se moquant ou en se cachant de honte !!! Remarquez, ce n’est pas les sangliers ou autres chevreuils que nous risquons de croiser qui vont s’en rendre compte !!!!

Séquence souvenirs…

Ils quittent un à un le pays, Pour s'en aller gagner leur vie, Loin de la terre où ils sont nés
Depuis longtemps ils en rêvaient, De la ville et de ses secrets, Du formica et du ciné
Les vieux ça n'était pas original, Quand ils s'essuyaient machinal, D'un revers de manche les lèvres
Mais ils savaient tous à propos, Tuer la caille ou le perdreau, Et manger la tomme de chèvre.

Pourtant que la montagne est belle, Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles, Que l'automne vient d'arriver ?

Avec leurs mains dessus leurs têtes, Ils avaient monté des murettes, Jusqu'au sommet de la colline
Qu'importent les jours les années, Ils avaient tous l'âme bien née, Noueuse comme un pied de vigne
Les vignes elles courent dans la forêt, Le vin ne sera plus tiré, C'était une horrible piquette
Mais il faisait des centenaires, A ne plus que savoir en faire, S'il ne vous tournait pas la tête

Pourtant que la montagne est belle, Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles, Que l'automne vient d'arriver ?

Deux chèvres et puis quelques moutons, Une année bonne et l'autre non, Et sans vacances et sans sorties,

Les filles veulent aller au bal, Il n'y a rien de plus normal, Que de vouloir vivre sa vie
Leur vie, ils seront flics ou fonctionnaires, De quoi attendre sans s'en faire, Que l'heure de la retraite sonne
Il faut savoir ce que l'on aime, Et rentrer dans son H.L.M., Manger du poulet aux hormones

Pourtant que la montagne est belle, Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles, Que l'automne vient d'arriver ?

C’est tellement vrai tout ça… !!! et rien qu’à relire ces paroles, je suis replongée dans le noir… sur un petit chemin à travers champs… quelque part dans le Haut Doubs… avec une bande de joyeux drilles fort sympathiques…

Nous finissons quand même par reprendre la route qui nous ramène à l’Auberge quand nous entendons un cri dans la nuit…

Tout le monde sursaute…

Pffffffffff…

C’est Alain (not’ chrek à nous…) qui s’est planqué derrière un poteau et nous surprend dans la nuit… non mais je te jure… Le match est terminé, et la France a gagné… ça le rend euphorique l’Alain !!!

Nous rentrons en riant… et allons tous nous coucher, bien crevés par cette bonne marche.

Dimanche 7 octobre
Le Chauffaud – Nancy

Même scénario que la veille… tout le monde au petit déj entre 8h et 8h30.

Je n’ai pas bien dormi… Alain non plus visiblement… du mal à trouver le sommeil, et plusieurs réveils successifs au cours de la nuit…

Mais bon… ça devrait aller.

La nuit était très claire hier soir… du coup, pas de brouillard ce matin en partant, mais un froid de canard digne de ces contrées climatiquement inhospitalières, pour qui aime la chaleur…

Mais moi… j’aime le froid… !!!

Je surprends les mecs dans leur chambre, ils ont laissé la fenêtre ouverte... pas de bol.. ils sont déjà tous habillés !!!... pfff, même pas drôle...

IMG_6709 IMG_6713 IMG_6714

Quelques derniers clichés de la maison dans la lumière matinale, et hop… en route !!!

IMG_6710

Les premiers kilomètres suffisent pour que déjà, je sente mes doigts se geler… A peine 10 minutes après l’auberge, j’aperçois en contrebas de la route, un champ recouvert d’un léger drap de brouillard dans lequel se reflètent les rayons du soleil… pfffffff, cette vision parait presque irréelle tellement c’est beau… Mais bon, le groupe va bon train… impossible de m’arrêter faire une photo…

Nous filons vers la Fromagerie de Montlebon, car je veux absolument remonter du comté, de la Cancoillotte et du Mont D’or… Finalement, tout le monde en veut aussi… Ils vont se faire du «beurre» à la fromagerie (oui, je sais… elle est pas originale celle là… mais je fais ce que je peux, je n’ai pas votre talent messieurs !!)

Au sommet d’une longue côte, le paysage est saisissant… on peut voir dans le fond du vallon, la forêt colorée et les champs, le tout légèrement drapé d’une écharpe de brume… je traverse et m’arrête pour faire une photo… j’en vois alors plusieurs qui s’arrêtent derrière moi pour faire de même…


IMG_6715

IMG_6716

Pascal va encore râler… mais on prend le risque !!! (hein Pascal !!!). C’est trop beau… il est des moments, comme des lieux… qu’on voudrait pouvoir immortaliser… l’appareil photo nous le permet !!

Arrivés à la Fromagerie où nous rejoignons tout le monde, il nous faut attendre la vendeuse… le fromager étant occupé au labo.

IMG_6718

Tout le monde y va de sa petite commande…

C’est Daniel et France qui convoieront mes achats dans la voiture, jusque chez Roland. Je n’ai plus de place ni dans le sac, ni dans la sacoche réservoir…

Nous reprenons donc la route, direction Belfort. Le froid est intense et je ne sens plus mes doigts, malgré les gants d’hiver… Les quelques moments de soleil entre deux gros nuages de brume ne suffisent pas pour me réchauffer. Il me tarde que nous nous arrêtions pour manger… au chaud !!

La traversée de Belfort est un vrai «bazar»… il y a des voitures partout… comment peut-il y avoir autant de circulation dans une ville un dimanche matin… ?

A la sortie de Belfort, nous empruntons la route du Col du Ballon d’Alsace lorsque je vois un panneau nous indiquant qu’il sera fermé de 14 à 16h… Il est 13h et nous n’avons pas encore mangé…

Inutile de chercher un resto ici, nous ne serons pas sortis à 14h et serons bloqués jusque 16h !!!

On décide donc de monter au col et de manger là haut.

Bonne idée… le petit self service du «Démineur» était parfait… exposition idéale en plein soleil, omelette frites pour tout le monde… les derniers moments de connivence tous ensemble…


IMG_6720 IMG_6721

IMG_6722

Le départ du col symbolise vraiment le «retour»… la fin du week end.

Au Thillot, Hervé nous quitte pour se diriger directement vers la Meuse. Nous prenons congés… moi, je suis désolée, c’est ridicule… mais ça me rend toujours triste ces fins de fêtes…

IMG_6723

Le reste du groupe continue à papoter, alors que je prends de l’avance pour faire un arrêt photo au Ménil-Thillot, vous vous souvenez… là où les mannequins étaient installés au bord de la route…

Alors que je prends les photos, je vois le groupe passer…


IMG_6724 IMG_6725

IMG_6727

IMG_6729 IMG_6730

IMG_6726 IMG_6731

IMG_6733

Quelques dizaines de photos plus tard, je quitte le village pour les rattraper… dans la montée de La Bresse… j’ai bien cru que je n’allais pas les retrouver… ils ont roulé les bougres… !!!!

Je me raccroche donc au wagon, contente de ne plus être seule, et nous filons sur Gérardmer pour y faire le plein.

Alors que nous allions quitter la station, une femme «en détresse» réalise qu’elle doit mettre de l’huile dans son moteur et ne sait pas comment faire…

Pffffff, ces gonzesses, je vous jure !!!!!!!

Bref, Roland et Francis, gentlemen, se précipitent à son aide… ça valait bien une photo !!!!


IMG_6734

… ‘sont gentils ces motards là… !!!

Il nous faut ensuite rejoindre le groupe qui a filé sur Bruyère… mais nous les retrouvons à la sortie de Gérardmer, sur le bord de la route… en train de tailler la bavette avec … un gendarme !!!!!!!

Un amoureux des vieilles motos semble-t’il…

Nous le retrouverons à deux reprises, dans des villages plus loin, où il sera installé pour des contrôles… et nous le saluerons tous au passage… salut auquel il répond franchement.

Sympa, le gendarme…

Nous retrouvons nos petites routes locales et arrivons chez Roland où Josiane et lui nous offrent un petit verre… le dernier avant de tous nous quitter…

La boucle est bouclée...

IMG_6736

Le week end fut une réussite, et notre bougon préféré peut se détendre...

IMG_6738

Je pâme littéralement devant les motos anciennes stockées ici… et je tombe amoureuse de l’une d’elles… J’en avais déjà vu, et j’aimais bien… mais celle là est restaurée dans les règles de l’art… elle est sublime cette vieille demoiselle… Roland si tu m’entends… si un jour tu te sépares de ta Bonneville… préviens moi… !!!

Bon… je n’ai pas grand espoir, mais comme on dit… qui ne tente rien !!!!

L’heure de la séparation est arrivée. J’arrive à caser mes fromages dans ma sacoche dont j’ai libéré le soufflet… une tite bise à chacun chacune… et hop, direction, mon chez moi…

Je rentre avec un peu de blues… comme à chaque fois que je passe un bon week end… et je me précipite sur mes photos pour revivre ces chouettes moments avec cette petite bande de gais lurons….

Merci encore à vous de m’avoir acceptée parmi vous… j’espère que ma présence ne vous a pas empêché de délirer comme vous l’auriez fait si vous aviez été juste «entre vous»…

Au fait… mauvaise nouvelle… je reviendrais bien l’année prochaine !!!